Il n’est pas toujours aisé de parler de la sexualité avec son enfant. Depuis le bas-âge, l’enfant développe une certaine curiosité par rapport à ses différences, ce qu’il ressent et tout ce qui se passe autour de lui. La plus grande problématique est de pouvoir lui fournir des explications sans filtres. Comme tout parent soucieux du bien-être de son enfant, nous avons jugé bon de vous aider à briser ce voile. Voici quelques conseils pour vous en sortir.

À partir de quel âge faudra-t-il aborder le sujet ?

Vous pouvez visiter le site pour nous découvrir davantage. Les enfants de nature assez curieux. Il est recommandé de les laisser venir à vous avec leurs questions. Lorsque vous leur parler dès 5 ans des relations sexuelles, ils risquent de prendre cette information d’une autre manière. 

A lire également : Trouver une pharmacie de garde rapidement à Annecy

Cela peut causer un trauma d’intrusion chez eux. Il n’est donc pas aisé de les instruire au sujet s’ils ne s’en préoccupent. Dès trois ans, ils veulent déjà comprendre leur anatomie et pour une différence entre leur frère ou leur sœur. Il faudra répondre à cette question de manière à ce qu’ils comprennent avec les bons termes. 

Si cette curiosité ne se manifeste pas jusqu’à l’adolescence, il faudra les instruire, parce que c’est l’âge de la puberté et des relations sexuelles. Pour ainsi leur éviter de se tromper, il faudra les informer sur le sujet.

Avez-vous vu cela : Pourquoi opter pour des vêtements polaires pour l’hiver ?

Qui des deux parents doit se charger de l’éducation sexuelle des enfants ?

Le sujet devra être abordé avec le parent avec qui il se sent le plus confiant. S’il se rapproche de papa pour avoir des éclaircissements, ce dernier devra lui répondre. Par contre, les deux devront en parler afin que le second parent ne donne pas plus tard l’impression que le sujet est tabou avec lui. 

L’enfant pourra dans ce cas se rapprocher pour lui poser les questions. Dans bien d’autres cas, il peut poser son interrogation à tous les deux par la même occasion. Il faudra que les deux aillent dans le même sens dans les réponses. 

Comment mettre l’enfant dans un climat de confiance ?

La sexualité n’est pas le plus aisé des sujets à aborder. Par contre, il faudra quand même le faire pour que l’enfant ne le perçoive pas comme un mystère qu’il va lui falloir percer. Les parents doivent lui montrer qu’il n’a rien à craindre avec eux et qu’ils sont en mesure de lui apporter une bien meilleure réponse. 

Dans le cas où ils ne se sentiront pas à l’aise parce qu’ils n’ont pas les bons mots, ils ne doivent pas se culpabiliser. Ils peuvent prendre le temps de bien s’informer sur le sujet et son actualisation. L’enfant doit simplement avoir comme conviction qu’il doit toujours se tourner vers eux pour être mieux informé.